Contrat Vert et Bleu

Les trames vertes et bleues
Le contrat vert et bleu

Les trames vertes et bleues

L’artificialisation et la fragmentation des milieux naturels fait partie des cinq causes majeures d’érosion de la biodiversité.

Grâce aux lois Grenelles, l’identification et la préservation ou la restauration des trames vertes (terrestres) et bleues (aquatiques), encore appelées “continuités écologiques“, visent à enrayer ce déclin.

La trame verte et bleue d’un territoire est un ensemble de milieux constituant un réseau écologique, fait d’espaces vitaux pour le développement de la faune et la flore (réservoirs de biodiversité), reliés entre eux par des corridors écologiques.

Il s’agit donc de protéger les réservoirs mais également de maintenir possibles les connections entre eux, afin que l’ensemble du réseau soit fonctionnel.

Pour ce faire, la Région Auvergne Rhône Alpes a mis en place un outil : le Contrat Vert et Bleu.

Contrat Vert et Bleu

Ce contrat est une démarche constituée d’une phase d’étude de préfiguration et d’une phase opérationnelle. Il permet d’établir un diagnostic partagé du territoire et aboutit à un programme d’action, planifié sur cinq ans, qui s’articulera autour de quatre volets :

La démarche est multi-partenariale et s’effectue en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire. Les actions pourront être mises en œuvre grâce à l’implication de multiple maîtres d’ouvrage et de différents financeurs potentiels (Région, Europe, Départements et intercommunalités, Agence de l’eau, mécénat…).

En finançant l’étude de préfiguration au CVB sur la chaîne de Belledonne, la Région permet aux acteurs du territoire de s’emparer de cet enjeu de préservation de leur patrimoine naturel.

Contact : Gaëlle Dubruc

Ma Newsletter