Lac Achard à Chamrousse
Les conservatoires d'espaces naturels

Conservatoire du Patrimoine Naturel de Savoie

Créé en 1991 par la volonté commune de l’Etat, du Département et des associations de protection de la nature (FRAPNA, CORA...), le Conservatoire du Patrimoine Naturel de Savoie est une association loi 1901 au service de la biodiversité savoyarde. Il a deux objectifs :

  • technique : sauvegarder et gérer les milieux naturels remarquables du département,
  • pédagogique : porter à connaissance de tous publics les éléments constitutifs de ce patrimoine.

    Le CPNS gère les sites suivants en Belledonne :

    Le Marais des Ételles qui se situe sur les communes d’Etable et de La Table dans une cuvette, à 700 mètres d’altitude, dans la vallée des Huiles, au coeur du massif des Hurtières. Le marais s’inscrit dans un paysage encore marqué par quelques activités agricoles : prairies pâturées, prairies de fauche... sur fond de forêts mixtes et de plantations de conifères.


    Les Marais du Gelon, situés au pied de la chaîne des Hurtières sur les communes du Pontet et du Bourget-en-Huile, ils bordent la rivière du Gelon à une altitude moyenne de 850m. L’intérêt naturaliste des marais du Gelon résident dans la présence de plusieurs habitats naturels remarquables. Comme dans la plupart des marais, l’abandon de l’exploitation traditionnelle de la "blache" (fauche et utilisation de la litière de joncs et de laîches) a eu pour conséquence un embroussaillement du marais préjudiciable à la flore et à la faune.

    Les tourbières du Marais des Berthollets qui est logé dans une petite dépression sur le flanc est des collines qui séparent la vallée du Gelon et la vallée des Huiles, sur la commune du Bourget-en-Huile. L’intérêt de ce site réside principalement dans le cortège floristique avec en particulier la présence de Liparis de Loesel, une petite orchidée protégée dans toute l’Europe.

    Les tourbières de Montendry/Montgilbert, situées à l’extrémité de la chaîne des Hurtières, et qui font partie des tourbières acides, reliques de l’époque glaciaire, représentées en Savoie par une demi-douzaine de sites de grande surface. La richesse floristique de cette tourbière, source du Gelon, se traduit par la présence d’au moins dix espèces de sphaignes, et celles de plantes protégées.

    La Plaine des Hurtières, située sur les communes de St Alban-des-Hurtières et St-Georges-des-Hurtières, dans la basse vallée de l’Arc, et qui couvre 170 ha environ. Il regroupe un ensemble de milieux secs et humides alluviaux, liés à la dynamique fluviale ancestrale de l’Arc : cours d’eau, forêts humides, marais, mares et prairies sèches graveleuses et aussi des milieux artificiels “renaturés”, type mares et bancs de galets, issus du chantier autoroutier.

    Le CPNS est également l’auteur des :
  • Mémento du Patrimoine Naturel Cœur de Savoie, dont fait partie le Canton de La Rochette
  • Mémento du Patrimoine Naturel du Territoire de Maurienne, dont fait partie les communes de Montgilbert, St Georges-des-Hurtières, St Alban-des-Hurtières, St Pierre-de-Belleville, St Alban-des-Villards, et St Colomban-des-Villards

    qui constituent des outils précis et synthétiques pour les élus locaux et autres acteurs du territoire Cœur de Savoie.

    Crédits photographiques : CPNS

    Site Internet du CEN 73

[ retour ]

accueil | plan du site | contact | liens | mentions légales | téléchargement